+32 (0)81 32 30 51 librairie@natpro.be
Suivez-nous

Homéopathie appliquée au jardin et à l'agriculture

https://boutique.natpro.be/web/image/product.template/33411/image_1920?unique=88ae200

Le traitement homéopathique des plantes, des sols

31,60 € 31.6 EUR 31,60 € TVA comprise

33,50 € TVA comprise

Not Available For Sale

  • Auteur
  • Éditeur
  • Pages

Cette combinaison n'existe pas.

Auteur: Vaikunthanath Das Kaviraj
Éditeur: Narayana
Pages: 355

Bénéficiez de 10% de réduction en devenant membre !
  Expédition : 2-3 jours selon la disponibilité des stocks


Code-barres: 9783955820503

Un livre novateur dans le traitement des plantes par l’homéopathie. C’est grâce à une rencontre fortuite que V.D. Kaviraj, homéopathe expérimenté, découvrit le traitement des plantes par l’homéopathie. Alors qu’on lui demandait s’il pouvait traiter un pommier souffrant de la rouille (les pommes présentaient des taches rouge foncé sur la peau, et un arrosage plus important que de coutume leur était nécessaire), il remarqua que ces symptômes étaient semblables à ceux de Belladonna, qu’il administra sur le champ.

A la surprise générale, non seulement le problème de rouille disparut, mais l’année suivante, les pommes furent de bien meilleure qualité. Ce fut, pour V.D. Kaviraj, un moment décisif et pendant les douze années qui suivirent, il poursuivit des recherches intensives dans ce domaine, utilisant l’homéopathie dans toutes sortes de maladies affectant le monde végétal.

Ce livre porte principalement sur le traitement homéopathique de plantes en cas de malnutrition, d’attaques parasitaires et fongiques, de maladies bactériennes et virales, de détérioration et d’envahissement par les mauvaises herbes.
En complément des remèdes largement utilisés, comme Calendula pour les problèmes de rempotage ou Calcarea phosphorica pour la putréfaction des racines, Kaviraj nous offre des remèdes peu connus, tels que Hyssopus pour les putréfactions bactériennes et le mildiou, Mentha viridis pour le contrôle des insectes, Ocimum basilicum pour les maladies des tomates et Ricinus communis pour les maladies de la vigne.

« L’homéopathie pour les plantes ouvre le champ d’exploration nouveau et passionnant qui pourrait apporter des bénéfices énormes au monde agricole. Qui peut savoir où s’arrêtera l’homéopathie ? »

Anne Sheptyck, Canada.